Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/easy-contact-forms/easy-contact-forms-database.php on line 152

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/easy-contact-forms/easy-contact-forms-database.php on line 152

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1037

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1037

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1038

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1038

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1039

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1039

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1040

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1040

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1042

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1042

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1043

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /homepages/10/d385742499/htdocs/nofrackingfrance/wp-content/plugins/statpress-community-formerly-statcomm/statcomm.php on line 1043
1er février 2013, Mission de l’OPECST pour l’élaboration d’un Rapport sur les « techniques alternatives à la fracturation hydraulique » | NO FRACKING FRANCE

1er février 2013, Mission de l’OPECST pour l’élaboration d’un Rapport sur les « techniques alternatives à la fracturation hydraulique »

COMMUNIQUE DE PRESSE , 1er février 2013,

1er février 2013,
L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques  :
Mission pour l'élaboration d'un Rapport  sur les « techniques alternatives à la fracturation hydraulique »
Les députés et sénateurs de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) ont adopté  « l’étude de faisabilité d’un rapport consacré aux techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels ». Ce travail a été réalisé par le député (PS) Christian Bataille et le sénateur (UMP) Jean-Claude Lenoir.Etude de faisabilité : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-oecst/faisabilite_hydrocarbures_non_conventionnels.pdf

 

Calendrier proposé par les parlementaires de l’OPESCT:

- Février-mai 2013: réalisation d’auditions par les rapporteurs (pouvoirs publics, entreprises, associations environnementales), consultation des partenaires sociaux

-Avril 2013: audition ouverte à la presse

- Printemps 2013: examen par l’Office d’un rapport d’étape

- Juin à septembre 2013: déplacements à l’étranger

- Automne 2013: examen par l’Office du rapport final.

Il est absolument IRRESPONSABLE, de la part des décideurs parlementaires de notre pays d'envisager poursuivre dans la voie de ce qui a déjà démontré ses failles dans les pays qui l'ont expérimenté : le "FRACKING", la fracturation, seule technique d'extraction des hydrocarbures liquides ou gazeux de roche mère.
Les États-Unis découvrent à travers des contaminations de l'eau potable, des pollutions de l'air et des pathologies graves ( troubles endocriniens, silicoses, cancers...) qui se se sont développées chez des personnes vivant aux abords des puits de gaz et pétrole de schiste, que le vrai visage du "shale oil and gas" , "gaz et huile/pétrole de schiste" , ce sont surtout les risques qui y sont associés !
LE FRACKING est le mot usuel utilisé par l'industrie du gaz et du pétrole pour qualifier la technique de fracturation de la roche mère ( schiste, grès, houille etc...) pour extraire du gaz ou du pétrole prisonnier de cette roche, et qui n'a pas migré vers des fenêtres à huile ou à gaz , réservoirs "conventionnels".
Sans cette technique il n'y aurait pas de possibilité pour les compagnies d'extraire ces hydrocarbures de roche mère.
Interdire cette technique c'est stopper toute l'industrie des gaz et pétrole de schiste, sous tous ses aspects et avec tout ce qu'elle implique en amont et en aval de la fracturation elle même :
  • Va et vient de norias de camions et de matériel,
  • Accaparement des terres,
  • Utilisation abusive de la ressource en eau,
  • Injection de produits chimiques,( fluides de fracturations)
  • Remontées de bactéries ou de métaux lourds, ou d'éléments radioactifs,
  • Stockages d'eaux usées de frack ( flowbacks),
  • Déforestation,
  • Pipelines,
  • Station de compression,
  • Mitage du paysage
  • Fuites,
  • Pollution de l'air,
  • Contamination de l'eau,
  • Accidents, Incendies, Explosions,
  • Atteintes psychologiques (stress,dépression)
  • Maladies, (cancers, silicoses, troubles endocriniens etc...)
  • Décès chez l'homme et l'animal.
Une fois dépassé le scandale de la bulle spéculative que représente finalement la ruée vers ce gaz et ce pétrole miraculeux, nait un autre scandale , celui de l'eau contaminée là où la fracturation est pratiquée de façon intensive.
Rappelons que cette industrie ne se vit qu'à l'intensif, en matière d'optimisation de l'extraction de la ressource et en matière de rentabilité financière. Il n'existe pas d'autres techniques que celle de la fracturation de la roche pour extraire ces hydrocarbures piégés dans des roches de grandes profondeurs.
Toute recherches sur des techniques "alternatives" à la fracturation est une négation des expériences négatives qui existent outre atlantique l'exploitation intensive de gaz de schiste, démontre depuis plusieurs années, ses failles.
Ne pas tenir compte de l'expérience d'autres pays en la matière et des expertises qui confondent les lacunes de cette Industrie, cela relève du déni.
Nous lançons un appel à la raison, vers nos parlementaires et nos décideurs français et européens pour exiger d'eux, comme nous l'exigeons depuis deux ans, qu'ils prennent leur responsabilité pour et dans  l'intérêt général et qu'ils prennent connaissance des nombreuses études sanitaires qui confondent les lacunes de cette industrie des hydrocarbures liquides ou gazeux de roche mère. Notre Association diffuse largement et traduit en plusieurs langues des rapports sanitaires et des études scientifiques qui alertent sur les dangers inhérents à ces exploitations et à ces techniques qui disons le défient les profondeurs et porte atteinte à la roche mère, nourricière et à l'eau vitale.
Les décideurs ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas,  nous n'avons de cesse que de les informer !
Nous sommes dans la même configuration de ce qui a précédé le scandale de l'amiante.
 Combien de contaminations, de pollutions, de malades et de morts devront être recensés pour que les décisions soient prises en faveur de l'intérêt général, de la Santé des populations, des animaux et de la sauvegarde de L'Eau et de l'Environnement.

No fracking France.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>